A2-C2 : 電影 Ciné-club : La Nuit venue

Crime, romance, musique Electro

Rendez-vous au prochaine Ciné-club : une plongée nocturne, dangereuse et romanitique dans les ruelles de Paris. 

9299146085?profile=RESIZE_710x

Réalisé par Frédéric Farrucci

Durée : 1h35

Année : 2020

Paris, 2018. Jin, un jeune immigré sans papiers, conduit chaque nuit un VTC pour le compte de la mafia chinoise. Ses courses sont rythmées par une électro sophistiquée, vestige de son passé de DJ à Pékin.Une nuit, Noémie, une strip-teaseuse et call-girl envoûtante, monte à bord de son taxi. Intriguée par le mutisme et l’aura de Jin, transportée par sa musique, elle décide d'en faire son taxi attitré. Au fil des courses nocturnes, l’histoire d’amour qui se noue entre eux pousse Jin à enfreindre les règles du milieu.

La bandes-annonces : 

Votre avis sur le film ? - soyez bienvenu de laisser des commentaires ou de rédiger une critique.

 

Vous devez être membre de HK in French pour ajouter des commentaires !

Join HK in French

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes répondent –

Réponses

  • Paris, la cité de la lumières… pas encore. « La Nuit Venue » montre une ville foncée avec des visuelles sombre et gris. A part le glamour des grandes promenades, la seule grande rue est la periph. L’autre côté de Paris figurent les immigrés et leurs vies difficiles, mais le film raconte une histoire des personnes de la nuit est intéressante mais pas tellement profonde.

    La musique est magnifique, mais c’était pas une surprise parce que l’on savait déjà en lisant l’affiche de film que la musique était écrite par Rone (un artiste français de musique électronique). Le tempo et musique va bien avec les scènes.

    Un élément factor surprenant pour moi était le dialogue qui est souvent en chinois. J’avais peur que la traduction ne soit pas suffisamment précis mais elle l’est finalement.

    En fin, c’est un film qui donne un peu d’espoir.

    J’ai donné 3.5 étoiles.

  • Utilisant des ingrédients classiques du film noir tels que le gang criminel, la femme fatale, les rebondissements du destin, l'impasse, les choix risqués, le film refléte la vie cruel des immigrés illégaux qui ont lutté pour leur survie dans les bas-fonds de la société Parisienne. J'ai été un peu touché par l'histoire car elle est similaire à un vieux film très célèbre à Hong Kong à savoir "L'histoire de Woo Viet". La relation entre les deux misérables homme et femme, le désir d'une vie meilleure bien qu'il y ait peu d'espoir dans la vie touchent également le public.

    Ce film dépeint bien l'ambiance des sombres nuits parisiennes, des reseux mafieux, la prostitution et toujours l'exploitation perpertuelle des plus pauvres.

    En revanche, le personnage de Jin et Noami ne sont pas suffisament développés pour être vraiment intéressants. En plus, j'ai été un peu déçu par la dimension de la musique électro qui ne va pas du tout avec l'histoire tragique du film. Sur une bande originale électro intéressante, le film aurait pu être plus punchy.

    Une chose est sûre, ce film est certtainement en termes "déprimants" en raison de sa triste fin. La plupart des spectateurs seraient très attristes de cette fin pessimiste, car les deux ont fait d'énormes efforts pour faire face au côté dur de la vie.

  • 《La Nuit venue》raconte l’histoire d’un immigrant essayant de lutter contre le contrôle de triade chinoise à Paris. Jin, un jeune homme courageux, travaille pour la triade au Chinatown de Paris comme un chauffeur illégal la nuit. Il rêve toujours de l’échapper et de trouver un travail décent avec sa musique. C’est pour ça qu’il continue à faire de la musique le jour malgré sa fatigue. Son drame commence après sa rencontre avec son amour, Noémie, dans une course de taxi une nuit. Ils ont décidé de quitter Paris. C’est absolument une aventure romantique, mais aussi fatale pour Liu.
     
    J’aime bien le thème de ce film. Contrairement à d’autres films romantiques filmés à Paris, 《La Nuit venue》est un film noir qui nous montre une façade noire de Paris inconnue de la majorité. C’est aussi un film de couleurs et de sons. Il y a un fort contraste entre ténèbres et lumières, entre bruit et silence. Les scènes de nuit sont souvent saturées par la couleur rouge et noir alors que quand Jin fait de la musique le jour les scènes sont lumineuses. Ces dernières sont en effet les scènes plus calmes du film. Avec la musique relaxante, la tension de l’histoire s’apaise un peu. Pourtant, l’histoire de Jin est quand même un drame et la fin m’a impressionné. Je le recommande à ceux qui sont dans de thrillers et de drames.
  • La Nuit Venue, c’est un film francais réalisé par Frédéric Farrucci. Le long métrage est sorti en 2020 et il était filmé à Paris. Les acteurs principaux: Jin incarné par Guang Huo et Noami décrochée par Camélia Jordana. 

    Jin, un jeune immigrant chinois qui travaillait en tant qu’un chauffeur de taxi à Paris. Il a rencontré Noami, une meuf francaise travaillant dans une boîte. Le film met en scène la vie dure de Jin et l’amour entre les deux.

    Dans le film, on aperçoit la vie difficile de Jin en tant qu’un immigrant. Il travaillait dur pour gagner une vie. Il a même se lancé dans les activités illégales. Ça me fait penser à la situation politique de Hong Kong dans ces dernières années. On nous donne une opportunité d’émigrer, d’échapper, de commencer une nouvelle vie. Mais est-ce que l’émigration c’est du gâteau? Ou ça va être chaud? Il faut qu’on refléchisse soigneusement. 

    Le film raconte l’amour de Jin et Noami. Noami bossait comme une danseuse seduisante dans une boite. Mais pendant la scène où elle dansait, je ne vois qu’une danseuse vulgaire. Je pense qu’il faut améliorer la musique, la lumière et la danse pour souligner son caractère. Et l’amour de Jin et Noami, pourquoi pas une scène érotique pour mettre en par rapport à l’amour français et surtout, l’amour audacieux?

    Ce que j’apprécie, c’est la musique d’ambiance composée par Rone. Dans le long métrage, il y a quelques oeuvres musicales. La Nuit Venue, Noël, Vers Marseille et At Night, Naomi's in My Mirror. Je kiffe la dernière (At Night, Naomi's in My Mirror). La musique peut bien décrire la vie de Jin. Commencé par une symphonie sérieuse, c’est comme notre vie. On commence la vie sérieusement et silencieusement. Le rythme au milieu de la musique est rapide et régulière. Comme la vie de Jin, c’est rapide et difficile. C’est triste mais avec d’amour. La musique s'estompe progressivement à la fin. D’ailleurs à la fin du film, le mec s’eteint, la lumière s’eteint, et la musique s’arrête.

This reply was deleted.

Instagram AFHK